Comment bien choisir un carrelage ?

Carreaux de ciment, pâtes de verre, zelliges ou ardoise, de nombreuses possibilités s'offrent à vous. 

 
En premier lieu, identifiez la pièce ! Cuisine ? Salle de bains ? Entrée ? Terrasse ? À chaque pièce, son carrelage !
 
Pour la cuisine, le sol doit résister aux tâches, à l'humidité et aux chutes d'objets plus ou moins lourds comme des casseroles ou des aliments. Le grès cérame émaillé et le marbre reconstitué sont fortement conseillés.
 
Pour votre salle d'eau, optez pour plus de finesse et d'originalité avec des galets par exemple.
N'hésitez pas à choisir des carreaux de ciment, d'ardoise ou de terre cuite, pour les lieux de passage comme l'entrée. Imperméabilisez-les régulièrement. 
 
Ensuite, pensez au style que vous souhaitez donner à la pièce.
Vous décidez de poser votre carrelage en diagonale ? Très bien, prenez donc un format carré. Vous trouvez votre pièce trop petite ? N'hésitez pas à créer une illusion d'optique avec de très grands carreaux aux joints invisibles.
Si vous êtes plutôt classique et que vous privilégiez la pose droite, toutes les formes et tailles s'offrent alors à vous.
 
Pour calculer le nombre de carreaux dont vous aurez besoin, il vous faut calculer la superficie de la pièce (Longueur x largeur) et ensuite, lire sur la boîte d'emballage le nombre de carreaux nécessaires pour combler un mètre carré.
Une fois la superficie calculée, multipliez-la par le nombre de carreaux au m2 de l'emballage et vous connaîtrez ainsi le nombre de pavés dont vous aurez besoin.
Prévoyez une marge de carreaux supplémentaires pour ne pas vous retrouver à sec au moment des travaux.